Get Adobe Flash player

Dans cette région du Proche-Orient ayant pour frontière l’État d’Israël, la quasi-totalité des habitants est musulmane sunnite et les chrétiens représentent une minorité, avec à peine 0,2% de la population. Ils seraient aujourd’hui entre un et deux milliers, majoritairement (à 60%) des jeunes de moins de 18 ans.

Depuis 2006, plusieurs organisations proches d’Al-Qaïda ont déclaré qu’ils feraient tout pour que les chrétiens quittent la bande de Gaza. Et suite à plusieurs incidents et meurtres envers cette minorité en 2007, bon nombre de familles chrétiennes avaient émigré en Cisjordanie.

Le peu de chrétiens qui restent à Gaza et sa région subiraient aujourd’hui une intensification des conversions forcées à l’islam, selon un rapport de Mgr Alexios, archevêque officiant dans l’enclave palestinienne.

« Les chrétiens qui se sont convertis à l’Islam l’ont fait sous la menace, la coercition, la contrainte et la force. Plusieurs jeunes chrétiens ont été enlevés par des islamistes pour les convertir », a-t-il déploré.

Le mois dernier, des chrétiens de la capitale ont organisé une manifestation dans le but de retrouver leurs proches enlevés mais le Hamas qui dirige le territoire palestinien, continue de faire la sourde oreille.

Prions pour les quelques chrétiens restés sur place ; que Dieu leur donne la sagesse de prendre de bonnes décisions et qu’il les utilise pour son Royaume.

Source : chretien.news