Get Adobe Flash player

C’est une femme députée, qui plus est d’origine arménienne, qui a eu le courage d’interpeller le ministre de l’Intérieur turc contre ces expulsions à répétition, dont une explication plausible est fournie à la fin de la dépêche de Fides...

La parlementaire d’origine arménienne Selina Ozuzun Dogan, membre du Parti populaire républicain (Cumhuriyet Halk Partisi, CHP), formation d’opposition de tradition kémaliste, a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur turc, Süleyman Soylu, à propos des véritables raisons ayant porté, après le coup d’État manqué du 15 juillet dernier, aux mesures d’expulsion d’un certain nombre de pasteurs des communautés évangéliques résidant depuis longtemps en Turquie. Parmi eux se trouvent Ryan Keating, d’abord résidant à Ankara, et Patrick Jansen, qui résidait à Gaziantep, tous deux expulsés pour « activités contraires à la sécurité nationale ». Pour la même raison, a été émise une mesure d’expulsion concernant Andrew Craig Brunson, responsable de l’église protestante de Smyrne (Izmir Diriliş Kilisesi, église de la Résurrection) et son épouse Lyn Norine. Depuis la mi-octobre, le couple est en état d’arrestation au centre d’expulsion d’Harmandali. Selon le parlementaire du CHP, le gouvernement turc expulse les pasteurs évangéliques de nationalité américaine en tant que mesure de rétorsion contre l’absence d’extradition de Fethullah Gülen, le prédicateur islamique expatrié aux États-Unis depuis 1999 et accusé par le gouvernement turc d’être l’inspirateur du coup d’État manqué [...]. Dans le cadre de l’interrogation au ministre de l’Intérieur, Selina Ozuzun Dogan, l’un des premiers membres arméniens du Parlement de ces dernières décennies, a demandé à ce que soient tirée au clair la nature des « activités contraires à la sécurité nationale » ayant servi de motivation aux expulsions des pasteurs évangéliques.

Source : Agence Fides