Get Adobe Flash player

La persécution des chrétiens avait atteint un paroxysme au Pakistan, à tel enseigne que les filles chrétiennes sont tenues de forces à se convertir à l’islam. Mais face à cette persécution les chrétiens ce pays précisément dans la province de Sindh ont crié à Dieu comme le peuple d’Israël en Egypte, et le Seigneur a répondu pour les délivrer.

Selon le site Christian post, La main salvatrice du Seigneur a été perçue dans l’élaboration de la loi qui interdit les conversions forcées car les législateurs de la province pakistanaise de Sindh ont passé une loi criminalisant les conversions forcées, agissant sur les plaintes déposées par les minorités religieuses, y compris les chrétiens.

C’est d’ailleurs un crime contre l’humanité de contraindre une personne à une religion et cela est passive d’emprisonnement de pouvant aller jusqu'à cinq ans, et jusqu'à trois ans pour ceux qui facilitent une telle conversion.

Un grand soulagement pour les chrétiens dans cette province, parce que cette conversion forcée est un délit odieux et violent et une question qui est devenue courante dans le Sindh qui doit être éliminé du fait que plus de 700 femmes chrétiennes sont forcées chaque année. C’était une façon de freiner l’avancée de l’évangile dans cette localité et en général au Paskistan .

Mais comme la parole de Dieu le dit, que le Seigneur bâtit son église et les portes même du séjour des morts ne pourront rien contre elle. Cette parole et oui et amen, ainsi est que les chrétiens de ce pays continuent de placer leur confiance au Seigneur.

Ainsi est-il que malgré les problèmes que rencontrent les chrétiens dans ce pays, ils sont sur pieds pour que Jésus soit proclamé dans toute sa gloire au prix de leur vie.