Get Adobe Flash player

Un certain Haji Nadeem, déambulant dans le faubourg chrétien du village de Kamahan proche de Lahore (Pendjab), a trouvé par terre dans une rue un exemplaire du coran. Il l’a pieusement ramassé et l’a feuilleté et y a trouvé écrit au crayon le nom de « Babu Shehbaz ». Écrire quoi que ce soit sur une page d’un coran est une profanation. Haji Nadeem a couru déposer une plainte au plus proche commissariat de police qui l’a pieusement enregistrée et a procédé à l’arrestation de Babu Shehbaz qui se trouve être pasteur. Haji Nadeem n’a pas vu Babu Shehbaz écrire son nom dans ce coran, pas plus qu’aucun témoin : n’importe qui a pu écrire ce nom dans ce coran, même quelqu’un qui voudrait du mal au pasteur – simple conjecture mais ça s’est déjà vu... Mais pourquoi donc s’embarrasser de tels détails. Résultat des courses : Babu Shehbaz est en prison et sera jugé. Il encourt une peine d’emprisonnement à vie.

Source : Legal Evangelical Association Development