Get Adobe Flash player

Un chrétien égyptien a été brûlé vif par l'Etat islamique à Arish, dans le nord-est du pays. La même nuit, son père a été abattu. L'homme qui a été brûlé vif se nomait Medhat Hana et avait 45 ans. Son père, Saad, était âgé de 65 ans.

Selon ABC news, les forces de sécurité du pays ont révélé que les corps ont été retrouvés dans la matinée du mercredi 22 Février "derrière une école dans le centre-ville." . Depuis le début de l'année, trois autres chrétiens ont été abattus dans Arish.

Ayant perdu beaucoup de territoire en Irak et en Syrie, l'EI semble gagner du terrain sur le territoire égyptien. Trois ans et demi après, le groupe terroriste mène une guerre de guérilla sanglante contre les forces armées de l'Egypte. Ses méthodes d'exécution montrent qu'ils ont l'intention de maintenir la même cruauté que l'on a connu ces dernières années.

Dans la vidéo diffusée cette semaine par les djihadistes, ils ont dit que les chrétiens étaient la "proie favorite" de l'Etat islamique. Ils ont même averti que l'attaque d'une église au Caire, qui a tué 27 personnes était "juste le début" de persécution contre les «infidèles».

Les Coptes sont environ 10% de la population égyptienne et la plus grande communauté chrétienne au Moyen - Orient.

source : portail chrétien de C.I